Alicia Aylies: Une miss France métisse

Home / actualité / Alicia Aylies: Une miss France métisse

N’en déplaise aux rageux qui ont déjà vomit leur haine sur la toile, Miss France 2017, Alicia  Aylies, est une métisse.

Pas assez blanche pour certains, pas assez  noire pour d’autres…Si chaque débilité haineuse écrite était payée, beaucoup seraient très, très riches…

Quoiqu’il en soit, et grâce à une majorité de français qui ont su juste juger la beauté sans distinction de race ou d’origine, Alicia Aylies est désormais miss France…

Née de deux parents martiniquais, Philippe Aylies, et de Marie-Chantal Belfroy,  Alicia Aylies est fille unique. Ses parents se sont séparés lorsqu’elle avait deux ans. Depuis l’âge de dix ans, elle vit avec sa mère à Cayenne en Guyane, son père étant resté en Martinique. Elle pratique l’escrime de 4 à 16 ans. En juin 2016, elle a passé son bac scientifique au lycée Léon-Gontran Damas, à Remire-Montjoly, et s’inscrit à l’université de Guyane en droit pour devenir juriste. Habitant la commune de Matoury, elle est élue Miss Guyane le 8 octobre 2016 à Cayenne.

Il nous plaira de dire qu’Alicia Aylies est franco-martinico-guyanaise une dénomination « nationalo-régionale » qui, bien qu’incorrecte reflète bien les 3 territoires différents dont est issue notre belle métisse.

La jeune femme n’a jamais vécu avec ses parents ensemble. C’est sa mère, qui s’est occupée d’elle, seule, pendant toute son enfance. Les deux femmes ont déménagé en Guyane il y a quelques années, son père est lui, originaire de Martinique et ne la voyait « en moyenne une fois par an depuis ses dix ans, les billets d’avion entre Fort-de-France et Cayenne sont hors de prix ! »  expliquait la jeune femme de 18 ans. Ses deux parents étaient réunis le soir de son élection et semblaient tous les deux très fiers de leur petite fille chérie. Alicia Aylies a eu un petit mot pour eux juste après son couronnement. »

Symbole de beauté métisse pour le moment, nous souhaitons surtout qu’Alicia Aylies profite de son année de sacre pour devenir également un symbole d’union entre « les peuples » de France. Il est clair qu’Alicia a un rôle d’ambassadrice à jouer , qu’elle aille au-delà de son titre pour affirmer son identité métisse » a déclaré Fabrice Flobinus le président de l’association des métis de France.

Hugo P.